A140_2

FAQ : L'allaitement

Vous découvrirez dans cet article ce qui se passe lorsque vous allaitez, quels sont les avantages pour vous et votre bébé et nos conseils pour savoir comment allaiter, de l’installation de votre bébé jusqu’à la dernière tétée.

Quels sont les avantages de l'allaitement pour mon bébé ?

Quels sont les avantages de l'allaitement pour moi ?

Comment allaiter ?

A quoi ressemble un lait maternel sain ?

Comment puis-je savoir si mon bébé a faim ?

A quelle fréquence devrais-je allaiter ?

Comment savoir si mon bébé reçoit suffisamment de lait ?

Quelles sont les choses à faire et à ne pas faire pendant l’allaitement ?

Que doit-on savoir lorsque l’on tire son lait ?

Combien de temps devrais-je allaiter ?

Quels?

Quels sont les avantages de l'allaitement pour mon bébé ?

Allaiter votre bébé, c’est lui procurer de nombreux avantages. Le lait maternel est rempli de minéraux et de nutriments pour aider votre tout-petit à grandir. On estime que l’allaitement peut permettre de réduire certains risques de maladies et allergies, voire même stimuler la croissance cérébrale de votre bébé.

Quels sont les avantages de l'allaitement pour moi ?

Le lait maternel est pratique, il ne nécessite aucune préparation et est toujours disponible.

De plus, l’allaitement va consommer une partie des graisses que vous avez accumulées pendant la grossesse ce qui va vous permettre de retrouver plus facilement la ligne, au bon rythme pour votre corps. Ne vous inquiétez pas si votre poids diminue lentement, votre corps aura besoin d'une partie de cette graisse au fur et à mesure que votre bébé grandit et demande plus de lait.

Comment allaiter ?

Juste après sa naissance, tenez votre bébé contre votre peau nue. Cela devrait déclencher le réflexe de succion de votre bébé. Essayez de tapoter votre sein et de caresser la lèvre inférieure de votre bébé avec votre mamelon. S’il bâille ou ouvre la bouche, approchez-la de votre mamelon. Attention, c’est bien votre bébé qui doit venir jusqu’à votre sein et non l’inverse.

Les nouveau-nés peuvent téter chaque sein pendant 10 à 15 minutes. Ces durées ne sont données qu’à titre indicatif. Observez le comportement de votre bébé, il vous fera comprendre le rythme et la durée qui lui conviennent le mieux. Vous constaterez peut-être que votre bébé ne voudra téter qu’un seul sein. Quand il se libère d'un sein, offrez-lui l'autre pour voir s’il a encore faim. Si ce n'est pas le cas, prévoyez de commencer à allaiter avec l'autre sein la prochaine fois. N'hésitez pas à essayer différentes positions d'allaitement pour trouver celles qui vous conviennent le mieux.

À Quoi Ressemble Un Lait Maternel Sain ?

Au cours des premiers jours d'allaitement, vous remarquerez peut-être que votre lait est plus épais et jaunâtre. Vous vous demanderez peut-être si c'est vraiment ce à quoi le lait maternel est censé ressembler, mais ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. Ce que vous produisez à ce stade-ci s'appelle le colostrum, et il est destiné à être le tout premier repas de votre bébé et sa première immunisation contre les maladies. À cet âge, le ventre de votre bébé ne peut contenir que l’équivalent d’une cuillère à café de liquide, alors ne vous inquiétez pas si vous avez l’impression qu’il ne se nourrit pas beaucoup les premiers jours, pourvu que sa courbe de poids évolue convenablement au regard du corps médical. Restez attentive à ses besoins : certains bébés veulent passer plus de temps au sein.

Environ trois à quatre jours après la naissance de votre bébé, vous remarquerez que votre lait devient plus crémeux. Ce lait de transition est produit lorsque vos seins passent du colostrum au lait maternel mature. A la fin de la deuxième semaine suivant la naissance de votre bébé, vos seins ont achevé la transition et sécrètent du lait maternel complètement mature. Le lait mature est plus clair que le lait de transition au début de la tétée, un peu comme le lait écrémé, mais il devient plus crémeux à la fin de la tétée.

Comment savoir si mon bébé a faim ?

Le moment choisi pour allaiter est important. Si votre bébé pleure, c'est un signe tardif de faim et un bébé en pleurs peut avoir plus de difficulté à téter. Gardez un œil sur les signes révélateurs de la faim, par exemple, lorsque votre bébé :

  • A l'air alerte : bouge ses bras, ses jambes, sa tête, ferme son poing, devient plus expressif
  • Met ses doigts à sa bouche
  • Emet de petits bruits
  • Fait des mouvements de succion, tête ses lèvres, bouge sa langue

Lorsque votre bébé sera rassasié, il fermera les yeux et détendra ses bras et ses jambes.

À quelle fréquence devrais-je allaiter ?

Laissez votre bébé établir ses propres horaires. La fréquence et la durée des tétées varient aussi beaucoup d’un bébé à l’autre. Pour un même bébé, les fréquences varient également en fonction de la croissance du nourrisson : les 3 premières semaines ne ressembleront pas au 3 semaines qui suivent. Observez votre bébé continuellement pour comprendre le rythme qui lui convient. Ne soyez pas surprise s’il veut allaiter toutes les heures pendant les deux premiers jours. Cela va aider à stimuler votre lactation et la modification du lait en fonction des besoins de votre nouveau-né. Lorsque le lait arrive, vous pouvez attendre que la faim de votre bébé s'apaise, ce qui signifie que vous n'allaiterez probablement que toutes les 2 à 3 heures soit 8 à 12 fois par jour.

Comment savoir si mon bébé reçoit suffisamment de lait ?

Vous vous demandez peut-être si votre bébé reçoit suffisamment de lait. Veillez tout d’abord à ce qu’il avale bien le lait durant l’allaitement. S'il s'endort après son repas, il est alors définitivement rassasié. Vous saurez que votre bébé se nourrit suffisamment bien si :

  • Sa courbe de poids évolue convenablement à chaque vérification à la PMI
  • Il mouille environ six couches et remplit deux selles par jour, jusqu' à l'âge de six semaines. Toutefois, certains bébés peuvent rester plusieurs jours sans selles car le lait maternel produit très peu de déchets. En cas de doute, demandez conseil à la PMI.
  • Son urine est jaune pâle, pas de couleur orange ou jaune foncé
  • Vos seins sont souples et non tendus après l'allaitement

Quelles sont les choses à faire et à ne pas faire pendant l’allaitement?

Vous vous demandez peut-être ce que vous devriez faire et ne pas faire pendant l'allaitement, si vous devez suivre un régime spécial allaitement pour vous assurer que votre bébé reçoit tous les éléments nutritifs dont il a besoin ? Pendant la période où vous allaitez, vous pouvez suivre les conseils suivants :

  • Il ne faut pas nécessairement manger plus, mais surtout manger mieux. Si vous avez faim, vous pouvez fractionner les repas sur la journée avec une collation le matin et un goûter sain l’après midi
  • Mangez du poisson ou des fruits de mer plusieurs fois par semaine, mais évitez les poissons à forte concentration en mercure ou en polluants, tels que l'espadon, le brochet, le maquereau
  • Prenez des vitamines spéciales allaitement, si votre médecin vous le recommande
  • Buvez beaucoup de liquide
  • Evitez la caféine au cours des premières semaines suivant la naissance de votre bébé
  • Il est déconseillé de boire de l’alcool durant la période d’allaitement
  • Demandez à votre médecin si vous pouvez prendre des médicaments pendant l'allaitement. La plupart des médicaments sont sans danger, mais certains peuvent affecter à votre bébé à faible dose via le lait maternel. En particulier, parlez avec votre médecin des options de contraception qui peuvent être utilisées pendant l'allaitement maternel
  • Évitez de fumer, car la cigarette et le tabagisme passif peuvent nuire à votre bébé et peuvent également affecter la lactation

Que doit-on savoir lorsqu’on tire son lait ?

La quantité de lait que vous fournissez s’adapte à la quantité de lait que votre bébé prend ou que vous collectez en tirant votre lait. Plus vous allaitez et plus vous tirez votre lait, plus vous produirez de lait. Tirer son lait peut alors vous aider si vous souhaitez retourner au travail tout en continuant à allaiter, ou si vous voulez maintenir la quantité de votre lactation alors que votre bébé ne veut pas téter.

Voici quelques conseils pour tirer votre lait maternel :

  • Détendez-vous. Le stress peut réduire la quantité de lait que vous produisez, alors trouvez un endroit calme et relaxant pour tirer votre lait.
  • Tirez souvent votre lait. Cela vous permettra d'augmenter votre production de lait. Vous pouvez même pomper les deux seins simultanément.
  • Nourrissez votre bébé sur demande. Si vous remarquez que votre bébé a faim, essayez d'allaiter directement au sein. Cela stimulera également votre lactation et vous aurez plus de lait à pomper.
  • Buvez beaucoup de liquide.

Combien de temps devrais-je allaiter ?

Le sevrage est une décision que vous prendrez lorsque votre bébé et vous serez prêts. Vous pouvez également choisir de mixer entre lait maternel et lait en poudre, par exemple si vous reprenez le travail et que vous souhaitez continuer à allaiter. A titre indicatif, l’OMS recommande d'allaiter bébé exclusivement au sein pendant les six premiers mois de sa vie. A partir de 6 mois environ, on peut commencer à varier son régime en ajoutant des aliments solides. Pour certains aliments, on peut commencer la diversification alimentaire dès 4 mois. Si vous pensez à commencer à sevrer bébé, découvrez nos conseils sur le sevrage Il est bien sûr possible de continuer à allaiter aussi longtemps que vous le souhaitez.

Quelques conseils pour m’aider à allaiter ?

Vous aurez peut-être besoin d'un peu d'aide pour commencer, surtout si c'est la première fois que vous allaitez, et c'est tout à fait normal. Voici quelques conseils pour vous accompagner dans vos débuts :

  • N'ayez pas peur de demander de l'aide. La première fois que vous allaitez votre bébé, demandez des conseils. Une infirmière de la maternité, de la PMI ou une consultante en allaitement pourront vous aider à trouver par exemple la meilleure position d'allaitement pour votre nouveau-né.
  • Prenez soin de vos mamelons. Vous pouvez laisser le lait sécher naturellement sur vos mamelons, ce qui peut les apaiser, mais si vous n'avez pas le temps, il suffit de les essuyer doucement. Utilisez des coussinets de soutien-gorge pour éviter les fuites et changez-les souvent. Pendant le bain, essayez de minimiser le contact avec du shampooing ou du savon. Si vous souffrez de sécheresse ou de fissures, utilisez de la lanoline purifiée après chaque tétée pour apaiser vos mamelons et les garder bien hydratés. Consultez votre médecin si vous remarquez des signes de mastite, des symptômes grippaux ou des douleurs mammaires.

L'allaitement est un processus naturel, mais il va vous falloir du temps pour que vous et votre bébé trouviez votre routine. En réalité, beaucoup de mamans ont besoin à ce moment-là d'un peu d'aide. Découvrez notre article sur l'allaitement d'un nouveau-né pour découvrir ses premiers besoins alimentaires. Vous pouvez également obtenir l'aide d'une consultante en lactation qui pourra vous enseigner les bonnes techniques d'allaitement.

Votre aventure avec votre bout'chou vient de commencer et nous souhaitons pouvoir continuer à vous accompagner. Inscrivez-vous au Club Pampers : vous recevrez plein de cadeaux et de conseils personnalisés pour vous et votre bébé.

Ceci pourrait également vous intéresser :