20 semaines de grossesse

20 semaines de grossesse : le développement de votre bébé

Ça y est, vous avez parcouru la moitié du chemin ! Et il y a de quoi être fière.

Votre bébé ressemble de plus en plus à une version miniature de ses parents, notamment avec son petit nez qui prend forme. Il est également possible qu’il commence, cette semaine ou très bientôt, à sucer son pouce. Son cerveau continue à se développer à vitesse grand V, notamment en ce qui concerne les terminaisons nerveuses.

Votre bébé commence à développer un cycle de sommeil et d’éveil structuré et commence à réagir aux sons : il peut même arriver que des bruits un peu forts le réveillent.

Sa peau continue de s’épaissir et de former les différentes couches nécessaires. Elle est également protégée du liquide amniotique par un enduit cireux que l’on appelle le vernix caseosa.

Après environ 20 semaines de grossesse, le système digestif de votre bébé commence à produire une substance verdâtre foncée, collante, presque noire, que l’on appelle le méconium. Celui-ci va s’accumuler dans ses intestins pendant le reste de la grossesse et ne sera évacué qu’après la naissance. C’est lui que vous retrouverez dans ses premières couches.

Si vous êtes enceinte de jumeaux, il y a quelques différences : découvrez ce qu’il se passe dans votre ventre semaine par semaine

Quelle est la taille de votre bébé après 20 semaines de grossesse ?

Après 20 semaines de grossesse, ce qui en mois fait exactement 5 mois, votre fœtus fait à peu près la taille d’un poivron, donc environ une quinzaine de centimètres de la tête aux fesses. Il pèse a priori autour de 250 g. Vous pourriez donc le tenir dans le creux de vos mains.

Pour mieux vous représenter ce qu’il se passe dans votre ventre à 20 semaines de grossesse, jetez un coup d’œil à l’illustration ci-dessous.

Un bébé après 20 semaines de grossesse

Le corps de la mère après 20 semaines de grossesse

Vous sentez peut-être déjà votre bébé bouger. Si ce n’est pas le cas, cela devrait bientôt se produire.

Toutes les futures mamans ne sentent pas leur bébé bouger exactement au même moment et toutes n’éprouvent pas les mêmes sensations, mais cela sera probablement comparable à un papillonnement ou à un gargouillement dans votre ventre. Et dans les prochaines semaines, vous sentirez peut-être aussi comme des secousses en rythme : c’est votre bébé qui a le hoquet !

Si vous avez une visite médicale cette semaine, il est possible que votre professionnel de santé mesure la distance entre votre pubis et le bord supérieur de votre utérus (que l’on appelle aussi fundus ou fond utérin).

Cette mesure renseigne votre médecin sur la croissance de votre bébé. Le fond utérin atteint votre nombril après 20 semaines de grossesse, donc la distance mesurée devrait être en gros de 18 à 22 cm.

Curieusement, cette distance exprimée en centimètres est généralement à peu près égale au nombre de semaines de grossesse.

Si vous êtes enceinte de jumeaux, il est possible que votre ventre grossisse plus vite que lors d’une grossesse simple.

Article connexe

Grossesse en bonne santé
Échographies prénatales

20 semaines de grossesse : vos symptômes

Voici quelques-uns des symptômes que vous pourrez ressentir après 20 semaines de grossesse :

  • Constipation. Entre les hormones de grossesse et votre bébé qui, en grandissant, appuie sur vos intestins, il est possible que vous souffriez de constipation. C’est à n’en pas douter désagréable, mais en buvant beaucoup d’eau et en mangeant des aliments riches en fibres, la situation devrait s’améliorer.

  • Nez bouché et saignements de nez. Avec l’augmentation de votre taux d’hormones et du volume de sang dans votre organisme, il est possible que les muqueuses de votre nez gonflent et se dessèchent : vous avez alors le nez bouché et risquez de saigner du nez. Essayez de boire beaucoup d’eau pour rester hydratée et d’utiliser un humidificateur d’air.

  • Douleurs dans le bas du dos. À 20 semaines de grossesse, votre ventre grossit et vous prenez du poids. Les futures mamans ont souvent mal au dos en fin de journée. Vous pouvez essayer de soulager ces douleurs en portant des chaussures avec de petits talons (pas des semelles complètement plates mais pas non plus des talons hauts), en faisant de petits exercices visant à étirer et renforcer votre dos ou en portant une ceinture de soutien abdominal.

  • Troubles de la mémoire. Vous constatez peut-être que vous avez du mal à vous concentrer aussi bien qu’avant ou encore que certains détails vous sont difficiles à garder en mémoire. Vous pouvez notamment faire des listes ou noter des rappels sur papier, sur post-it ou sur votre téléphone ou encore faire plus de pauses lorsque vous travaillez sur quelque chose qui vous demande beaucoup de concentration.

  • Pieds gonflés. Cela peut notamment être dû à la prise de poids pendant la grossesse et à la rétention de liquides par l’organisme, cependant l’hormone que l’on appelle la relaxine est également à pointer du doigt. En effet, elle sert à détendre les ligaments et les articulations pour faciliter le passage de votre bébé lors de l’accouchement, mais son effet ne se limite pas au pelvis. Elle peut donc aussi assouplir vos pieds et provoquer un « étalement ». Pour plus de confort, essayez de mettre vos pieds en hauteur le plus souvent possible à l’aide d’un coussin ou d’un repose-pieds et, le cas échéant, passez une pointure au-dessus.

20 semaines de grossesse : quelques choses à prendre en compte

  • Vous devrez probablement passer une échographie aux alentours de cette semaine (généralement entre 18 et 20 semaines de grossesse pour l’échographie du 2e trimestre). Ceci lui permettra de vérifier que tout va bien : que votre bébé a la bonne taille, qu’il est bien positionné, que son corps se développe correctement. Il pourra également estimer son poids et son âge gestationnel, constater s’il bouge, vérifier son pouls, vérifier la position du placenta ou encore la quantité de liquide amniotique. Il est également possible qu’il puisse vous indiquer si vous êtes enceinte d’un garçon ou d’une fille (sauf si vous préférez garder la surprise pour le jour de l’accouchement et essayer de deviner). N’hésitez pas, comme à chaque fois, à poser toutes les questions que vous pouvez avoir : il est normal d’être curieuse ou inquiète, surtout s’il s’agit de votre premier enfant, et il n’y a pas de « mauvaise » question !

  • En général, le deuxième trimestre est idéal pour prendre des vacances : vos symptômes sont probablement moins intenses, vous avez sûrement un peu plus d’énergie, et votre ventre à 20 semaines de grossesse n’est a priori pas encore gros au point de vous gêner. Quelques conseils cependant : ne prévoyez pas un programme trop chargé et soyez prête à changer vos plans au dernier moment en fonction de votre état ou de votre fatigue. Si vous envisagez de prendre l’avion ou même la voiture, demandez l’avis de votre professionnel de santé. Les transports sont déconseillés après un certain nombre de mois de grossesse, plus ou moins tôt en fonction de vos circonstances particulières. De plus, certaines compagnies refusent les femmes enceintes sur leurs vols après un certain nombre de semaines de grossesse. Dans tous les cas, faites des pauses, ne restez pas trop longtemps ni assise ni debout, hydratez-vous, mangez pour avoir de l’énergie et gardez votre carnet de santé avec vous en cas de souci. Essayez de prévoir une visite médicale avant votre départ et demandez un récapitulatif des informations importantes à votre médecin, et gardez ce document avec vous.

  • Impliquez au maximum votre partenaire : allez ensemble aux visites médicales et aux échographies, décorez ensemble la future chambre de bébé, allez ensemble aux classes de préparation à l’accouchement (certaines sont obligatoires pour les papas) et préparez-vous ensemble au grand jour. Cela donnera aussi l’occasion à votre partenaire de poser des questions et d’exprimer ses inquiétudes, de se préparer à être père et vous rencontrerez peut-être aussi d’autres futurs parents.

  • Réfléchissez à des idées de décoration pour la chambre de votre futur bébé. Faites des recherches, prenez des notes, prenez des échantillons de peinture ou des photos de décorations en fonction de si vous voulez repeindre les murs ou les décorer (ou les deux !). Dans tous les cas, les jouets colorés de votre bébé, ses livres ou ses mobiles ajouteront une touche de couleur et de caractère à sa chambre.

  • Prenez aussi du temps pour demander aux parents autour de vous et vous renseigner en magasin ou en ligne sur les accessoires indispensables pour les nouveaux parents : poussette, lit pour bébé, berceau, siège auto, porte-bébé, etc. Ce n’est pas la partie la plus drôle de la grossesse mais vous ne pourrez pas vous passer de ces accessoires !

20 semaines de grossesse : à demander à votre médecin

  • Est-ce que votre prise de poids est dans la norme et si ce n’est pas le cas, quels sont ses conseils ?

  • Si vous envisagez de faire un petit voyage, y a-t-il des précautions particulières à prendre en compte vis-à-vis de votre destination choisie ?

  • Quels sont ses conseils pour trouver un bon pédiatre ?

  • Quand commencera-t-on à mesurer la distance entre votre pubis et votre fond utérin ?

  • Quand pourrez-vous commencer à sentir votre bébé bouger et faut-il faire attention à la fréquence de ses mouvements ?

20 semaines de grossesse : votre check-list

  • Vous avez fait la moitié du chemin, alors pourquoi ne pas marquer le coup ? Prenez du temps pour vous, faites un petit quelque chose en amoureux et pensez à tout le chemin parcouru.

  • Vous pouvez organiser une fête pour annoncer le sexe de votre futur bébé si vous avez décidé de ne pas attendre le jour de l’accouchement.

  • Avez-vous déjà trouvé un prénom pour votre bébé ? Si ce n’est pas le cas, notre générateur de prénoms vous aidera sûrement à trouver la perle rare.

  • Pourquoi ne pas commencer un album photo de votre grossesse et de votre bébé et utiliser les photos de l’échographie comme première page ?

  • Inscrivez-vous pour recevoir encore plus de conseils sur votre grossesse :

Comment cet article a-t-il été rédigé
Les informations présentées dans cet article ont été compilées à partir d’informations fiables d’origine médicale ou gouvernementale, comme par exemple la Haute autorité de la santé ou le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français. Une liste des sources utilisées est présentée ci-dessous. Le contenu de cet article n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’un professionnel médical. Référez-vous toujours à de tels professionnels en ce qui concerne les diagnostics ou traitements éventuels.