Le taux d’hCG en début de grossesse

L’hormone chorionique gonadotrope, aussi appelée gonadotrophine chorionique ou tout simplement hCG, est souvent qualifiée d’hormone de grossesse car elle est présente en quantité élevée chez la femme enceinte. C’est le taux de cette hormone qu’utilisent de nombreux tests de grossesse pour déterminer si vous êtes enceinte.

Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qu’est l’hormone de grossesse hCG, à partir de quand elle est suffisamment présente pour être mesurable par des tests de grossesse et nous vous listons les quantités habituellement mesurées à chaque semaine.

La hCG, c’est quoi ?

L’hormone chorionique gonadotrope (ou gonadotrophine chorionique ou encore hCG) est qualifiée d’hormone de grossesse car elle est produite en grande quantité par l’organisme de la femme enceinte.

Au début de la grossesse, l’embryon commence à produire de plus en plus d’hCG ainsi que d’autres hormones comme l’œstrogène ou la progestérone. L’action conjuguée de ces hormones contribue à l’épaississement de la paroi utérine et à l’arrêt de la production d’œufs par les ovaires, ce qui arrête les menstruations.

Les tests que l’on peut faire soi-même à domicile reposent le plus souvent sur la mesure du taux d’hormone de grossesse hCG dans les urines.

À noter qu’il n’y a pas que chez les femmes enceintes que l’on retrouve cette hormone de grossesse : en effet, les femmes non-enceintes et même les hommes ont de l’hCG, bien qu’en quantité minime. En temps normal, le taux d’hormone de grossesse hCG est inférieur à 5 UI/l et à 2 UI/l pour chacune de ces deux catégories de personnes.

À partir de quand votre corps produit-il des hormones de grossesse ?

Votre taux d’hCG augmente dès le début de la grossesse, avec l’implantation de l’œuf fertilisé dans votre utérus, ce qui se produit généralement une dizaine de jours après la conception.

Il est fortement possible que vous ne présentiez aucun symptôme de grossesse visible au cours des premières semaines et que vous ne vous doutiez même pas que vous êtes enceinte.

Cependant, il est possible que lorsque l’œuf fertilisé s’accroche à la paroi de votre utérus cela déclenche une légère perte de sang que l’on appelle le saignement d’implantation, qu’il ne faut pas confondre avec les autres pertes vaginales que vous pourrez rencontrer plus tard pendant votre grossesse.

À partir de quand les tests de grossesse détectent-ils l’hCG ?

Tous les tests de grossesse à faire à la maison ne fonctionnent pas exactement de la même manière, alors prenez toujours le temps de bien lire les instructions d’utilisation. De plus, votre taux d’hormone de grossesse hCG augmente progressivement pendant les premiers mois, ce qui signifie que les tests qui détectent l’hCG seront plus fiables si vous attendez un peu.

Vous pouvez décider de faire un test trois ou quatre semaines après le premier jour de vos dernières règles. La quantité d’hCG dans vos urines devrait déjà être assez importante pour être détectable. Cependant, il est conseillé d’attendre environ une semaine après avoir constaté un retard dans vos règles, ce qui devrait permettre un diagnostic plus fiable.

Si vous faites le test trop tôt et que le taux d’hormone de grossesse hCG est encore trop faible, vous risquez d’avoir ce que l’on appelle un « faux négatif », c’est-à-dire un résultat négatif alors que vous êtes en réalité enceinte. Cela peut-être dû au fait que votre test n’est pas assez précis pour détecter une quantité aussi faible d’hCG.

Le moyen le plus précis de déterminer si vous êtes enceinte est une prise de sang. En effet, l’hormone de grossesse hCG est présente en quantité plus importante dans le sang que dans les urines et l’analyse est plus précise. Un taux compris entre 5 et 10 UI/l est détectable par prise de sang, contre seulement 20 ou 25 UI/l pour beaucoup de tests de grossesse.

Si vous avez effectué un test de grossesse chez vous et que celui-ci est positif, votre professionnel de santé vous proposera probablement une prise de sang pour confirmer le diagnostic de grossesse et déterminer votre nombre de semaines d’aménorrhée.

Une évolution du taux d’hCG plus rapide que prévue, c’est-à-dire une quantité d’hCG plus importante que la moyenne, peut indiquer une grossesse multiple.

Évolution du taux d’hCG

Le but du tableau ci-dessous est de vous montrer l’évolution du taux d’hCG pendant votre grossesse : son augmentation au cours du premier trimestre et sa légère diminution au cours du deuxième. Si vous souhaitez des explications précises sur les résultats de votre prise de sang pour mesurer le taux d’hormone de grossesse hCG, votre professionnel de santé est là pour vous.

Semaine de grossesseFourchette du taux d’hormone de grossesse hCG en unités internationales par litre (UI/l)
3 semaines5 à 72 UI/l
4 semaines 10 à 708 UI/l
5 semaines 217 à 8 245 UI/l
6 semaines 152 à 32 177 UI/l
7 semaines 4 059 à 153 767 UI/l
8 semaines 31 366 à 149 094 UI/l
9 semaines 59 109 à 135 901 UI/l
10 semaines 44 186 à 170 409 UI/l
12 semaines 27 107 à 201 165 UI/l
14 semaines 24 302 à 93 646 UI/l
15 semaines 12 540 à 69 747 UI/l
16 semaines 8 904 à 55 332 UI/l
17 semaines 8 240 à 51 793 UI/l
18 semaines 9 649 à 55 271 UI/l

 

FAQ en un clin d’œil

  • À 5 semaines de grossesse, votre taux d’hormone de grossesse hCG peut aller de 217 à 8 245 UI/l.

  • Si vous n’êtes pas enceinte, votre taux d’hormone de grossesse hCG est normalement inférieur à 5 UI/l.

  • Oui. Certains problèmes ou maladies peuvent entraîner une augmentation de votre taux d’hormone de grossesse hCG même si vous n’êtes pas enceinte. Votre professionnel de santé sera en mesure de vous expliquer pourquoi votre taux est plus élevé que la normale.

  • À 4 semaines de grossesse, votre taux d’hormone de grossesse hCG peut aller de 10 à 708 UI/l.

  • À 3 semaines de grossesse, votre taux d’hormone de grossesse hCG peut aller de 5 à 72 UI/l.

  • À 6 semaines de grossesse, votre taux d’hormone de grossesse hCG peut aller de 152 à 32 177 UI/l.

  • À 7 semaines de grossesse, votre taux d’hormone de grossesse hCG peut aller de 4 059 à 153 767 UI/l.

L’hormone appelée hCG joue un rôle important dans le bon déroulement de votre grossesse. L’évolution du taux d’hCG n’est que l’un des nombreux changements que va subir votre organisme au fur et à mesure que votre bébé grandit dans votre ventre.

Les changements hormonaux peuvent parfois vous donner l’impression de ne pas être au mieux de votre forme, mais voyez cela comme la confirmation que votre grossesse se passe bien et que le jour où vous tiendrez votre bébé dans vos bras approche.